Conférence de Véronique Mooser

Samedi 28 septembre

16h – 17h30

Le Kintsugi, l’art de réparer à l’or, pour devenir samouraï de sa vie

 Au Japon, les objets cassés sont réparés avec de l’or 24 carats. Cela leur donne une beauté et une valeur encore plus grande qu’avant la cassure.

Qu’en est-il de nos fêlures ? Véronique Mooser vous propose une manière différente de voir les blessures de la vie et d’en faire une force et une fierté.

Devenir samouraï de sa vie, tel est son postulat et le sujet de cette conférence.

Véronique Mooser

 Art-thérapeute diplômée de l’Atelier, j’ai obtenu mon diplôme fédéral en 2013.

Ma spécification est la thérapie intermédiale, c’est-à-dire l’utilisation de différents arts comme moyens d’expression.

Née en 1963, j’ai d’abord exercé le métier de laborantine en chimie. Proche-aidante pendant 25 ans de mon mari myopathe, je me suis tournée vers l’art-thérapie en 2004 et ai passé mon examen en 2006. Depuis 2007 j’ai ouvert mon premier cabinet en sàrl et ai travaillé en collaboration avec les services sociaux de l’Etat de Vaud pendant 12 ans. j’ai ensuite créé mon propre cabinet près d’Oron ou j’anime des ateliers de groupe ou individuels, pour adultes ou enfants.

Très concerné par le cancer chez la femme, j’ai un stage que je conduis avec 3 autres collaboratrices, « les Matriochkas ».

Je défends aussi l’art traditionnel du kintsugi et organise une fois par année une formation avec un maître qui vient du Japon.

Je suis experte aux examens du diplôme fédéral en art-thérapie (chapeauté par  oda Arte Cura, organe faîtier de l’art-thérapie) et superviseuse pour les professionnels de ce métier. Membre professionnelle de l’ARAET (Association Romande des Arts, Expressions et Thérapies), je suis reconnue par les assurances maladies complémentaires, par l’intermédiaire de l’ASCA et de la RME.

En tant qu’artiste, je crée avec la céramique. Je me passionne pour le Raku, une technique de cuisson japonaise, ainsi que le kintsugi, l’art de réparer à l’or. J’en ai d’ailleurs fait le nom de mon cabinet. 

J’aime aussi cuisiner, me promener en nature, lire et tricoter.

« Comme le kintsugi avec l’or, l’art-thérapie est pour moi un moyen extraordinaire de se re-parer, de faire de ses blessures une œuvre d’art »

Vous trouverez des informations sur mon site : vmaoo.ch