Conférence de Sonia Grimm et Martial Vout

Vendredi 27 septembre

18h – 19h

Oser parler et se défendre 

Conférence de Sonia Grimm et Martial Vout au sujet des violences conjugales et du harcèlement scolaire. Présentation de l’association « Parle-moi » – Association d’entraide et d’information contre la violence psychologique et le harcèlement

 

L’assocation « Parle-moi »

Le harcèlement scolaire et la violence conjugale sont des VIOLENCES PSYCHOLOGIQUES qui font mal et détruisent l’image de soi. La violence psychologique est la porte ouverte aux autres formes de violence et elle doit être prise au sérieux. Aujourd’hui, bien souvent ce sont les victimes qui doivent changer d’établissement scolaire et il est difficile pour les femmes de porter plainte lorsqu’il n’y a pas de blessures physiques. 

Nous, les adultes, devons protéger nos enfants de cette forme de violence peu visible, afin qu’elle ne soit pas banalisée. Un enfant victime aujourd’hui a toutes les chances de devenir plus tard une victime d’autres formes de violence si nous ne l’aidons pas à reconstruire l’image qu’il a de lui-même.

Les victimes sont des personnes empathiques qui ne veulent pas déranger et qui cachent leurs souffrances derrière leurs sourires.

L’Association « Parle-moi » a pour buts la prévention contre les violences psychologiques ainsi que l’aide aux victimes:

  • INFORMER les victimes pour les déculpabiliser et leur faire prendre conscience qu’elles sont sous emprise

  • SENSIBILISER l’opinion publique, les politiques ainsi que toute personne pouvant agir dans le même but par l’organisation d’événements et au moyen de la communication, notamment par le biais des médias, afin que la violence psychologique ne soit plus minimisée, mais soit considérée aux mêmes titres que les autres formes de violence.

  • ENCOURAGER les victimes à parler et à chercher de l’aide afin de sortir de la spirale victime/agresseur 

  • EXPLIQUER aux proches des victimes les meilleures manières de les soutenir et de les aider à s’en sortir

  • ORIENTER les victimes vers des professionnels ou vers d’autres associations susceptibles de les aider 

Rejoignez-nous pour que nous puissions ENSEMBLE cumuler nos efforts afin que la violence psychologique soit prise au sérieux et afin de développer une réelle VOLONTE politique d’agir. Il faut revaloriser les valeurs de respect et permettre aux victimes de parler et se reconstruire en leur offrant un cadre bienveillant et sécuritaire.